Jyu Waza

On peut considérer le Jyu Waza comme un espace d’étude permettant d’expérimenter, d’une part, une forme de liberté et, d’autre part, le cadre dans lequel cette dernière s’inscrit.

La liberté réside essentiellement dans le choix et l’expression des techniques utilisées en réponse à une attaque toujours identique. Elle responsabilise le pratiquant en l’incitant à la réflexion.

Le cadre, quant à lui, se traduit par la contrainte qu’impose Uke à Tori à travers son attaque.

Le Jyu Waza devrait ainsi permettre, à travers des mouvements dynamiques et fluides, de développer la spontanéité, la vigilance, la disponibilité, la constance, la concentration et bien sur … la détermination.

De plus, la pratique du Jyu Waza amène à une forme de vision qui permet de découvrir les placements nécessaires au travail de l’anticipation.

Par ailleurs, cet exercice suggère une vitesse d’enchainement continue conjuguée à un rythme d’exécution excluant toute hésitation.

Enfin, Il est possible de stopper le Jyu Waza à n’importe quel moment par une technique de projection ou d’immobilisation.

Michel Erb